Actualités

Suivez toute l'actualité de la DPV où que vous soyez !

Réunion bilan de la campagne fruits et légume 2023 à la DPV

Dans le cadre d’une préparation de la campagne mangue 2024 et de la lutte contre la mouche des fruits du projet SyRIMAO par l’utilisation de l’huile Essentielle SEN BIO TRAP s’est tenue une rencontre des acteurs du secteur horticole le jeudi 02 mai 2024 au centre de formation phytosanitaire.

En effet, Il a été initié par les membres des réseaux des sous-secteurs horticoles, une réunion technique entre acteur de l’Interprofession par l’intermédiaire de la DLQ sur le partage du bilan de la campagne horticole d’exportation 2023 :
  1. Près de 96864.5 T de F et L (hors mangue) ont ainsi été exportes pour TDC (progression de + 28% en 2023). Régression de 1.9% (314 tonnes) par rapport à la campagne précédente (mangue). Les exports de F et L origine Sénégal TDC s’établissent à 112812.5 T de janvier à décembre 2031 et 697 missions d’inspections effectuées, 486 rapports établis, 728 certificats électroniques délivrés, 36 inspecteurs/contrôleurs, 29 permanents ,23 stations sur le déroulement et les résultats de la campagne 2023.

  2. Renforcement sur les capacités de surveillance liée à la mouche des fruits par l’utilisation du produit attractif 100% naturel mis au point par la composante RAD du SyRIMAO et extrait au niveau du laboratoire phytopharmacie par distillateur alambique de la DPV. Ainsi que les systèmes d’alerte précoce et du changement climatique ;

  3. L’état d’évolution de l’interprofession mangue dirigé par Mr BAHAW GUISSE, Président du comité de gestion. Un comité mis en place après arrêté du MAERSA actuel MASAE qui avait instruit un prélèvement sur les ventes (kg) de la mangue. Il insiste sur le fait que le comité de gestion a pour mission de collaborer avec la DLQ pour permettre aux agents inspecteurs d’effectuer leurs TAF dans les stations de conditionnement mais aussi permettre aux acteurs de suivre la gestion de fonds du comité liée aux prélèvement de 10 à 15 f le KG de chaque tonnage.

  4. Les perspectives à l’ endroit des acteurs :
    • Elargir les superficies surveillées par une surveillance plus large ;
    • Augmenter la capacité de production de l’HE (augmentation de la biomasse) ;
    • Surveillance et traitement continue des vergers et zone de refuges (12 mois /12) ;
    • Former et accompagner les opérateurs a la mise en place du dispositif de surveillance ;
    • Equiper les techniciens de collecte des pièges en moyen logistique ;
    • Renforcer le fonctionnement des brigades ;
    • Renforcer le réseautage des acteurs.
Le Directeur de la protection de végétaux qui a son tour remercié tous les participants pour avoir honoré de par leur présence et à saluer l’importance de cette rencontre .Il a ensuite rappelé à l’assistance le cadre et le contexte de cette rencontre sur les objectifs visés et les résultats attendus du bilan d’exportation 2024.